Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tout sur la pêche sportive

Ce que l’on appelle la pêche sportive regroupe en fait tout un ensemble de types de pêches sportives. Suivant le type de prises que l’on désire (poissons exotiques, ombre…), ou le type de pêche que l’on pratique (limitées en temps, taille des prises…), les techniques et les lieux varient. Pour mieux comprendre ce qu’est la pêche sportive, voici quelques éclaircissements.

Le pêcheur

Le pêcheur doit avoir l’esprit sportif, en respectant son partenaire. Même si dans certains cas, l’adversaire finit dans l’assiette, le combat doit être noble. Mais la mort de l’adversaire n’est pas le but ultime de la pêche sportive. De plus en plus, se développe le no-kill, à savoir la relâche du poisson. Il doit également respecter les lois, l’environnement et les règles de compétition.

Pêche « à coup », « au vif » ; « au toc »

La pêche à coup consiste à attirer le poisson en un lieu déterminé, grâce à une amorce. La pêche (ablettes, gardons, carpe...) commence ensuite sur le lieu du lancer « le coup ».

La pêche au vif se rapproche de la pêche à coup, car elle demande un appât pour attirer le poisson dans un lieu donné. Seule différence, l’appât est vivant.

La pêche au toc est réservée aux salmonidés des cours de montagnes.

Pêches « à la mouche » ; « au lancer » ; « au posé »

La pêche à la mouche consiste à imiter les insectes dont les poissons sont friands et se pratique partout.

La pêche au lancer se pratique avec une canne à lancée, équipée d’un moulinet. Le leurre peut être constitué d’un hameçon et d‘une pièce métallique mobile (cuiller), tournant (devon), souple…

Enfin, la pêche au posé consiste à déposer une ligne de fond.

La pêche « à la traîne » et « aux engins »

Comme son nom l’indique, cette pêche consiste à laisser un leurre derrière un bateau en mouvement.

La pêche aux engins (à la main) se pratique en eau douce. Le pêcheur doit se faire discret afin d’attraper le poisson (en général un salmonidé) à la main. Cette pratique n’est pas autorisée en France.

La pêche en mer

En mer, il y a le surf casting (pêche du bord qui consiste à lancer dans la vague), la mouche, à soutenir, au leurre ou encore à la mitraillette (ligne avec plusieurs hameçons)

La pêche aux gros et la pêche sous-marine complètent le sujet.

Les lieux de pêche

Pour la France, la majorité des rivières dites lentes et des fleuves sont autorisés à la pêche sportive. Si vous êtes attirés par la pêche dans les eaux exotiques, il existe de très nombreuses agences de voyages spécialisées :

  • sur Paris : Carré vert (9e), Club Faune (16e) ou encore GP Chasse et pêche (17e).

  • sur Lyon : Halieutours (Genas), Mémoire d’un fleuve (St Cyr au Mont d’Or) ou World Predator Fishing (2e)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :